C. DELGA à Perpignan : le « cosmétique » plutôt que le fond !

COMMUNIQUE DE PRESSE - 23 SEPTEMBRE 2016

Carole DELGA est venue, aujourd’hui, installer les bases du futur Office Public de la Langue Catalane. Une réponse « cosmétique » à la demande légitime des catalans d’être reconnus dans cette région et, surtout, soutenus économiquement.

En marge de cette annonce, M. PUJOL, Maire de Perpignan, en a profité pour essayer de monopoliser la plus grande partie des – petits – crédits régionaux pour se payer de nouveaux jouets, avant de réparer ou moderniser ceux déjà existants, laissant des miettes pour le reste du territoire. Pour rappel, nous avions dénoncé ce risque lors de la transformation de l’agglo en communauté urbaine : la métropole se sert au détriment du reste du département et devient la seule interlocutrice de la Région OPM.

Nous attendons toujours des engagements concrets de Mme DELGA sur le prolongement de la RN116, la modernisation du Train Jaune, l’avenir du port de Port-Vendres, une nouvelle politique touristique, la lutte contre le chômage et la pauvreté, etc …

Il serait temps que nous nous préoccupions du développement économique de notre territoire et, à défaut de collectivité territoriale unique pour gérer nous-même ce développement, que nous obtenions de vraies réponses de fond. Pour rappel : 500 millions de crédits régionaux pour les PO entre 2010 et 2016, contre 2,3 milliards pour Montpellier sur la même période.

Au fait, Mme DELGA, comment dit-on en Catalan :
« Il y a 16% de taux de chômage dans les P-O. ! » ?